Sans titre.png

CorpsdeConscienceFormations

Toucher Fluidique

Approche du cerveau

Accompagnement Psycho-émotionnel

Océan

MODULE DE BASE

Du tissulaire au fluidique

Découvrir et développer le toucher fluidique, approfondir le dialogue tissulaire et pouvoir passer aisément de l'un à l'autre selon les besoins du corps

Image de Robina Weermeijer

APPROCHE

OSTÉOPATHIQUE

DU CERVEAU

Explorer l'approche ostéopathique du cerveau, quand et comment tester et équilibrer les différentes structures cérébrales ainsi que la moelle épinière

Chemin de plage rustique

ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EMOTIONNEL

EN OSTÉOPATHIE

Percevoir et traiter les mémoires émotionnelles dans le corps, savoir accompagner verbalement ou non ces libérations et les équilibrer avec la conscience cérébrale.

Apport de la physiologie de la médecine chinoise

S'orienter vers une ostéopathie de conscience

 
Mer calme

Du tissulaire au fluidique

L’approche tissulaire est maintenant bien connue de la plupart des ostéopathes. D’abord modélisée par P. Tricot, elle est enseignée de diverses façons aujourd’hui. L’approche fluidique reste plus confidentielle, beaucoup ne situent pas exactement ce terme et ce qu’il renferme et peu sont en mesure d’identifier clairement une perception fluidique et surtout de l’utiliser comme outil thérapeutique. L’ostéopathie biodynamique intéresse de plus en plus d’ostéopathes mais elle peut sembler nébuleuse ou difficilement accessible. De plus, la formation découpée en de nombreux séminaires freine certains à s’engager dans cette voie.

Je vous propose ici une synthèse de mon parcours et de mon utilisation de ces approches. La formation se veut accessible à tous les ostéopathes, très pragmatique et palpable afin de clarifier nos pratiques et de calibrer notre toucher pour proposer le meilleur point d’appui pour nos patients.

Nous partirons d’un toucher tissulaire qui est familier à beaucoup. Nous verrons comment potentialiser son action et quelles sont ses applications les plus pertinentes en revisitant différemment certains lieux du corps.

Puis nous chercherons à installer un toucher liquidien, ce qui implique un changement de regard sur le corps, la santé et la dysfonction.

Nous envisagerons différentes qualités et approches de l’ostéopathie fluidique comme :

  • L’unité globale fluidique avec les marées et la respiration primaire, base de l’ostéopathie biodynamique « pure »

  • Les mouvements protoplasmiques de croissance embryonnaire,

  • Ou encore la notion d’espaces de conscience pour percevoir le corps au-delà de l’anatomie, connecter des notions d’énergétique et initier l’accompagnement psycho-émotionnel.

 

Nous expérimenterons le potentiel de chacune de ces approches, et surtout comment et quand passer du tissulaire au fluidique et vice versa au sein d’une même séance ou de l’abord d’une même zone.

L'idée est de pouvoir se caler sur les différents niveaux de perception : tissulaire

Ce séminaire se veut expérientiel, aucune vérité ou protocole ne seront imposés et les nombreuses pratiques proposées viendront nourrir la pratique actuelle de chacun, ouvrir de nouveaux horizons et redéfinir notre positionnement intérieur de thérapeute.

Nous aborderons par exemple : la dure-mère et le whiplash, différentes approches des diaphragmes, la propulsion fluidique, la mise en place embryonnaire du cœur, de la face … Mais aussi : affiner la présence à soi pour installer le Neutre chez le patient et le praticien, exploration de la division d’attention et des états expansés de conscience.

Ce premier week-end pose les bases techniques et conceptuelles pour accéder ensuite à l’approche ostéopathique du cerveau puis à l’accompagnement psycho-émotionnel qui s’appuiera sur le travail en tissulaire et fluidique sur deux niveaux : autant sur les mémoires émotionnelles corporelles que sur la régulation cérébrale.

Image de Yoann Boyer

Prochaines dates :

Prochaine session début 2022

Informations pratiques :

Lieu : Drôme nord

Le stage commence à 9h30 le vendredi et se termine vers 17h le dimanche.

Tarif : 480 euros pour 3 jours de formation.

Les repas et l'hébergement ne sont pas compris.

Intéressé ? Veuillez envoyer un mail pour une préinscription et être tenu au courant des dates et lieux définitifs.

 
Nuit étoilée

Approche ostéopathique du cerveau

S’intéresser au cerveau n’est pas une évidence pour les ostéopathes. C’est comme si l’approche crânienne avait tellement orienté son enseignement sur les os, sutures et membranes de tension réciproque qu’on ne peut imaginer un traitement au niveau de l’encéphale ou simplement de percevoir cet organe. Pourtant nous traitons bien un poumon à travers la cage thoracique et nous voyons son effet viscéro-somatique sur les structures environnantes.

Dans ce séminaire sur le cerveau, nous verrons qu’embryologiquement l’encéphale se développe avant les os crâniens et qu’un traitement approprié à ce niveau dégage la plupart des dysfonctions habituelles de suture ou de restriction d’un os en inspir ou expir. Une dysfonction du cervelet par exemple est très fréquente et peut bloquer localement toute la fosse postérieure et les premières cervicales mais aussi via la dure-mère restreindre n’importe quel niveau vertébral et arriver même à une symptomatologie du membre inférieur !

L’intérêt principal de l’approche ostéopathique du cerveau est de pouvoir s’adresser aux céphalées, whiplash, séquelles de trauma crâniens bien sûr mais surtout à la sphère cognitive (dyslexie et tous les troubles de l’apprentissage, schémas de pensées et croyances limitantes …) et émotionnelle (vécus de peur qui activent le mode survie qui ne peut être débranché, émotion non traitée au niveau cérébral qui tourne en boucle en réactivant son contenu …). Le lien avec l’accompagnement psycho-émotionnel sera prépondérant, mais nous aurons l’occasion de parler de régulation hormonale, des troubles du sommeil, de l’hypervigilance, des personnes qui ne peuvent arrêter leur dialogue intérieur…

Nous investiguerons la plupart des structures cérébrales comme l’amygdale, l’insula, l’hippocampe, le tronc cérébral, l’hypothalamus, le corps calleux, le cortex préfrontal, le cervelet … ainsi que la moelle épinière. Nous approfondirons aussi l’approche des ventricules et des membranes de tension réciproque grâce au toucher fluidique. Nous expliquerons simplement le rôle de chaque noyau, les principaux circuits neuronaux et donc l’intérêt de traiter le cerveau en ostéopathie. Nous verrons surtout qu’ils peuvent être des clés dans de nombreux motifs de consultation ostéopathiques.

Ce séminaire est ouvert aux personnes ayant suivi le module « Du tissulaire au fluidique » ainsi qu’aux ostéopathes déjà à l’aise avec l’ostéopathie biodynamique.

Il faut en effet un toucher bien particulier pour laisser venir la structure cérébrale sous notre main et sentir son hyperactivité ou son spasme. Nous travaillerons à acquérir cette perception fine et à mettre en pratique les techniques spécifiques pour libérer l’encéphale.

Massage crânien

Prochaines dates :

Prochaine session début 2022

Informations pratiques :

Lieu : Drôme nord

Le stage commence à 9h le vendredi et se termine vers 17h le dimanche.

Tarif : 480 euros pour 3 jours de formation.

Les repas et l'hébergement ne sont pas compris.

Intéressé ? Veuillez envoyer un mail pour une préinscription et être tenu au courant des dates et lieux définitifs.

Peinture abstraite

Approche spécifique de la moelle épinière

Dans la continuité de l'approche du cerveau, ce séminaire propose un approfondissement du traitement ostéopathique orienté sur le système nerveux. Il n'est pas obligatoire de l'avoir suivi pour pouvoir s'inscrire aux modules d'accompagnement psycho-émotionnel.

Nous verrons l'approche de la moelle épinière d'abord par ses méninges : dure-mère, arachnoïde et pie-mère puis de la substance blanche et de la substance grise de la moelle. Nous chercherons à réguler l'influx nerveux des plexus cervico-brachial et lombo-sacré non plus à partir des trous de conjugaison mais bien depuis la moelle spinale. Nous guiderons aussi l'intégration sensorielle et motrice par les voies reflexe, spino-thalamique de la douleur, lemniscale, pyramidale ...

Nous nous intéresserons aussi au système nerveux autonome par l'approche des chaines ganglionnaires sympathiques et leurs nerfs splanchniques ainsi que du nerf vague et le contingent parasympathique sacré.

Tout ceci pouvant sembler bien théorique à priori sera, à la suite de ce séminaire, tout à fait perceptible dans les mains, utilisable en soin et donnant de belles perspectives cliniques.

Prochaines dates :

2 jours

A définir

Tarif : 320 euros

 
Randonnée à Sunset

Accompagnement psycho-émotionnel en ostéopathie

Ostéopathie et émotion (plus connu sous le nom d'ostéopathie somato-émotionnelle), une proposition pour enrichir notre pratique et mieux accompagner nos patients.

A titre personnel, l’approche émotionnelle m’a toujours attiré car je ne pouvais que constater l’impact de nos émotions sur notre corps : je suis en colère alors je me tends et me durcis, je suis triste et je m’affale, j’ai peur et je me recroqueville … Pourtant, lors de mes études d’ostéopathie, il n’a jamais été question de prendre en compte les émotions ne serait-ce lors de l’anamnèse : il fallait savoir précisément dans quelle position le patient était tombé mais pas comment il avait vécu cette chute; quelles douleurs étaient persistantes mais pas s’il craignait de prendre à nouveau des escaliers un peu raides.

Dans la même idée de la psychologie où il est souvent tabou de toucher son patient et de s’intéresser à son corps physique, l’ostéopathie ne devrait-elle traiter que le versant mécanique, entretenir une séparation corps-psychisme ? Ou bien ne pourrions-nous pousser l’holisme dont notre métier se targue pour intégrer la dimension psycho-émotionnelle à nos consultations ?

Ce questionnement m’a conduit à la médecine chinoise dont la base est l’interrelation de l’homme avec son environnement qu’il soit intérieur autant qu’extérieur. Là étaient clairement exposés les liens entre les mouvements d’énergies qu’on appelle émotions et leur retentissement physique. Mais j’ai ensuite réalisé qu’il n’y avait pas obligatoirement besoin d’utiliser une autre médecine et que les principes de l’ostéopathie permettaient d'avoir les outils pour réguler les émotions et apaiser le psychisme de nos patients en plus de libérer leurs tensions physiques.

Il faut pour cela ouvrir notre modèle afin d’inclure dans notre perception les autres plans de conscience. Notre main est ainsi prête à suivre l’énergie, à en ressentir les vides et excès, à apprécier la qualité particulière d'une émotion, à discerner un fonctionnement psychique et ses pensées associées.

L’idée même de cette formation est de se rendre compte qu’il n’y a aucune séparation à faire entre le physique et l’émotion, que chaque partie du corps est investie de conscience et qu’une dysfonction retrouvée sous notre main est une composante de perturbations venant des différents plans qui nous constituent.

Nous sommes ostéopathes : c'est bien en passant par le corps nous pourrons lire l’histoire de notre patient et servir d'interface avec sa conscience, lui apporter un éclairage nouveau, donner du sens, proposer un fulcrum lui permettant de sortir de fonctionnements qui ne sont plus bons pour lui.

Nous chercherons alors à donner de l'espace dans le corps entre nos mains, à ce qu'il se sente reconnu et accompagné, à  proposer un espace de conscience où bienveillance et empathie autorisent le patient à contacter sa souffrance avec suffisamment de recul et de sécurité intérieure. Alors Il pourra, si besoin, saisir que c’est tout un vécu qui s’est cristallisé dans une symptomatologie physique et il aura la capacité de se libérer de vieux traumas et de situations stressantes afin de (re)devenir responsable de sa santé au quotidien.

Dans ce séminaire, nous verrons comment sentir la charge émotionnelle d’une zone corporelle et les moyens de l’amener à se libérer. Pour cela nous étudierons chaque émotion pour comprendre son mouvement physiologique au sein de l’organisme, les lieux du corps privilégiés où elle s’imprime et ce qu’il arrive lorsqu’elle se trouve bloquée, non exprimée ou encore sur-utilisée.

Nous verrons l’accompagnement lors de chocs émotionnels où la charge conscientisée, remise en mouvement sous nos mains et verbalisée peut à nouveau s’écouler et se réguler pour un retour vers la Santé.

Nous percevrons de fait comment tout ce que l’on vit s’inscrit en nous jusqu’à modifier notre forme corporelle et infléchir notre relationnel à soi, à l’autre et au monde.

Bien entendu, tout travail thérapeutique commence par soi-même.

Par de nombreux exercices, les praticiens seront amenés à percevoir en eux la qualité de chaque émotion, ressentir comment ils y répondent, quels sont les différents états d’être à contacter afin d’accompagner une libération émotionnelle tout en gardant une bienveillante neutralité et quels sont les blocages et limites de chacun venant parasiter ce travail d’accompagnement.

Il est nécessaire d'avoir suivi les séminaires précédents (sauf celui sur la moelle épinière) qui donnent de nombreux outils théoriques et pratiques pour participer à cette formation.

traitement-visceral-300x200.jpg

Prochaines dates :

En 2 modules de 3 jours

A définir

Informations pratiques :

Lieu : Drôme nord

Le stage commence à 9h le vendredi et se termine vers 17h le dimanche.

Tarif : 480 euros par module de 3 jours.

Les repas et l'hébergement ne sont pas compris.

Intéressé ? Veuillez envoyer un mail pour une préinscription et être tenu au courant des dates et lieux définitifs.

Programme non exhaustif :

  • Mise en place et structuration du monde émotionnel depuis la naissance

  • Intérêt et rôle de chaque émotion

  • Différentiation entre une sensation, une émotion et une pensée

  • Fonctionnement de l’humain sur deux consciences : cérébrale et corporelle

  • Apports de la théorie polyvagale

  • Les cinq modalités de la médecine chinoise et application aux émotions et au psychisme

  • Calibrage sur la perception de chaque émotion avec ressenti de ce qu'elles animent en nous, ressenti d’une charge émotionnelle à traiter, proposition d'’accompagnement verbal. Nous verrons notamment :

    • La colère, accepter mentalement de lâcher une colère « légitime », la colère froide

    • La tristesse, les pleurs de décharge, tristesse et deuil

    • La peur, les différentes réactions suite à une peur

    • L’angoisse, le canal du ça, le décentrage ou perte d’ancrage

    • La joie, feindre la joie, ne pas manifester la joie

    • Et bien d’autres : culpabilité, trahison, abandon, honte, rage …

  • Mécanismes d’inscription de l’émotion dans le corps

  • Les différentes approches ostéopathiques pour traiter une charge émotionnelle, l’accompagnement psycho-émotionnel et ses différentes phases, l’après séance

  • Les zones de verrou limitant la circulation et l’expression des émotions : diaphragmes, gorge, plexus solaire …

  • La régulation du cerveau (révision du séminaire précédent et intégration dans le processus de libération émotionnelle)

  • États d’être du thérapeute : centrage et ouverture, empathie, présence à soi, à l’autre, à plus vaste, accompagner sans projeter ni retenir, travail sur nos failles et limitations …

  • Présence et toucher haptonomique

  • Focusing, hypnose et autres outils

ginkgo2_edited.png